Une histoire de cactus

Cette semaine, au travail, un collègue m’a offert un cactus et clairement, je n’ai pas compris. Je n’ai pas compris deux choses : Pourquoi ? Et comment dois- je le prendre ?

Le pourquoi a été élucidé tout de suite, c’était pour s’excuser d’une erreur dont j’avais pris la responsabilité il y a quelques semaines. Mais le pourquoi un cactus et pas une orchidée (ma fleur préférée) par exemple, c’est resté en suspens.

Le geste m’a tellement étonné que je me suis mise à me rappeler les seules fois où l’on m’avait offert des fleurs dans ma vie. Sans compter les occasions spéciales, comme mon anniversaire, on m’a offert des fleurs soit pour se faire pardonner soit pour obtenir quelque chose de moi.

Mauvais calcul. Car la meilleure façon de s’excuser c’est de le dire puis de ne pas recommencer, et on n’obtient jamais quelque chose de moi en voulant « m’acheter ». Ces personnes en question étaient d’ailleurs des hommes, et parmi ces offreurs de fleurs, pas un seul n’avait le statut de copain, petit ami ou peu importe le qualificatif qu’on peut leur donner. Les petits amis en question, me connaissaient trop bien pour savoir que les fleurs n’étaient ni une monnaie d’échange ni un moyen pour s’excuser sans discuter. Mais les autres, pour je ne sais quelle raison pensaient arriver à leurs fins comme cela.

Du coup je me suis demandée pourquoi on offrait des fleurs et selon les fleurs ou les grumpy_cactus_by_borntodostuff-d9qo8zkplantes quel était leur symbolique ? Parce qu’aux premiers abords, recevoir un cactus d’un collègue avec qui je ne suis pas super pote, cela m’a paru un peu déplacé. Certes, je ne suis pas forcément accessible, mais de là, à ne pas pouvoir (vouloir) se frotter à moi…

Un peu d’Histoire

Apparemment offrir des fleurs remonterait à la Préhistoire. On attribuait alors aux fleurs des vertus non esthétiques mais médicinales. Se donner des fleurs c’était vouloir que l’autre aille mieux. Cela peut faire sourire, car aujourd’hui lorsqu’on va voir un proche à l’hôpital, on ramène souvent des fleurs.

Puis durant l’Antiquité les fleurs étaient utilisées pour leurs parfums et leur esthétisme. Mais c’est au Moyen Âge que la fleur devient un signe extérieur de richesse, car cela signifiait qu’on avait les moyens d’en avoir (jardin) ou d’en acheter, et les fleurs ont été longtemps condamnée par l’Eglise chrétienne. Et c’est aussi donc à cette époque-là, que commencent les envois de fleurs pour montrer son amour ou son affection, car tout geste public était alors interdit. La Renaissance relance la culture de la fleur avec l’art des jardins qui n’est alors plus seulement accessible qu’aux riches. L’homme ne cueille plus seulement la fleur, il la transforme, la cultive.

Le langage des fleurs

Le langage des fleurs est une tradition qui s’est développée au XVIII ème siècle en Perse, soit en Turquie actuelle. L’envoi de fleur était l’envoi d’un message. Selon l’arrangement, le type de fleurs, le nombres de fleurs et leur couleurs, les significations étaient multiples. Même des messages militaires étaient envoyés de la sorte, comme un code que seuls les plus connaisseurs pouvaient déchiffrer.

Des ouvrages existent sur ce langage. Incroyable mais vrai, une invention humaine totalement symbolique et non scientifique à partir de ce que nous donne la nature. Je suis restée surprise en lisant quelques articles pour l’élaboration du mien…

Offrir des fleurs aujourd’hui ?

Et bien c’est toujours une tradition populaire. Offrir des fleurs c’est offrir un cadeau pour des événements tel que les anniversaires, les baptêmes, les promotions, les mariages, les naissances ect. Mais c’est également pour exprimer des sentiments : amour, amitié, excuses, remerciements, respect. Mais attention, le langage des fleurs n’est pas un langagerose jaune$ universel et selon les religions et les cultures les fleurs peuvent signifier des choses bien différentes ainsi que la nature du lien que vous entretenez avec la personne. Il y a quelques années, une amie m’avait offert des roses jaunes ce qui signifie l’amitié, la bienveillance. En revanche si je les avais reçues d’un petit ami cela aurait voulu dire qu’il m’avait trahi ou trompé

Et du coup le cactus ?

Bien le cactus symbolise apparemment la chaleur et c’est le symbole de l’amour maternel. Tout le contraire de moi en fait. Je suis quelqu’un de froid aux premiers abords et je n’ai pas d’enfants… A moins que les gens me perçoivent autrement?

Bref cette histoire de fleurs est devenue juste plus compliquée que je ne le pensais. Un petit conseil, avant d’offrir un certain type de fleurs, renseignez-vous un peu avant pour ne pas qu’il y ait de malentendus.

Mais je remercie quand même mon collègue car après tout c’est le geste qui compte ;).

 

 

Un commentaire sur “Une histoire de cactus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s