La mort et le virtuel

Avez-vous remarqué que depuis la démocratisation d’internet et des réseaux sociaux, la mort de quelqu’un est presque devenue une nouvelle banale à annoncer ?

La mort, cela fait partie de la vie. Certes, ce constat enfonce une porte déjà ouverte. Mais comme l’annonce du début d’une vie, la mort est une annonce tout aussi importante. Elle engendre une quantité d’émotions aussi forte qu’une naissance, même si elle est beaucoup moins agréable.

Peu importe où l’on habite sur cette planète, la mort d’un être proche amène la tristesse, la douleur et parfois même l’incompréhension. Elle ne se célèbre pas de la même manière mais elle est inéluctable, voire même programmée grâce à des statistiques. Nos morts sont brûlés ou enterrés dans des cimetières. On organise une cérémonie pour se rappeler d’eux, on porte le deuil pendant un certain temps et certaines dates de nos calendriers nous rappellent à la célébration de leurs mémoires. Il y a des rites que nous respectons.

La mort est un évènement fort dans une vie, et je n’essaye pas de faire un mauvais jeu de mots. On n’y pense pas quand on grandit. On commence à vraiment y songer une fois adulte. Puis plus on vieillit, plus on y pense et surtout on la voit autour de soi. C’est un évènement qui nous touche individuellement et collectivement.

Alors que devons-nous ressentir lorsque nous voyons sur Facebook qu’un ami est décédé lorsqu’on scroll notre page d’accueil le matin au petit déjeuné ? Ou alors lorsque vous recevez un email avec l’heure et la date de la cérémonie sans même avoir été mis au courant au préalable du décès de l’ami en question ? Ou mieux encore, quand cette cérémonie a été photographiée, que vous n’étiez pas au courant du décès de la personne, et que vous recevez par email des photos de cette cérémonie ?

Nous réagissons tout seuls devant nos écrans, et si nous avons de la chance nous pouvons partager la nouvelle et notre ressenti avec une personne qui se trouve dans notre périmètre. Sinon en plus de la tristesse et des interrogations qu’apportent ce type de nouvelle, nous nous sentons un peu laissé pour compte. Impossible de parler à haute voix à un écran, et l’écran quant à lui ne se soucie pas des émotions qui apparaissent sur notre visage et tout simplement de notre réaction.

Le processus est froid, sans appel, un peu comme la mort elle-même au final.

La technologie est censée nous faire gagner du temps et nous faciliter la vie. Mais dois-t-on vraiment gagner du temps sur ce genre d’évènement ? Est-ce que cela ne vaut pas le coup de prendre son téléphone et d’appeler en réel les personnes concernées par le décès plutôt que de balancer un message impersonnel sur Facebook ?

Je suis d’accord que les réseaux sociaux et internet facilitent la rapidité de communication. Ce qui au final nous permet de nous éloigner de nos familles et proches respectifs plus facilement car on se dit que la communication ne sera pas rompu ou moins difficile qu’il y a 30 ans en arrière. Mais avec quelle qualité de communication ? Car la communication dans les moments aussi importants que celui de l’annonce d’un décès passe par le fait de parler, de s’entendre et de partager ce que l’on ressent en réel. Pas derrière des messages tapés sur un écran, postés ou envoyés à un groupe de gens qui sont censés être concernés.

Facebook se fait d’ailleurs si vieux, mais toujours aussi populaire, que « Chaque minute, trois personnes incrites sur Facebook meurent dans le monde ».

Législation Facebook avec la mort ? – Article France Inter

Et une fois décédée, qu’adviennent-ils des adresses emails et profils sur les réseaux sociaux de la personne concernée? Avons-nous un intérêt post-mortem de voir ou de conserver des profils publics, des adresses mails ou autre images virtuelles de ces personnes qui ne sont plus de ce monde ?

Le virtuel a transformé et transforme nos rituels. Mais est-ce pour le meilleur ?

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s